Non au standardisé.

L'industrie agro-alimentaire comporte malheureusement des dérives qui portent atteintent à la qualité des produits et parfois même à notre santé. La cause en est la standardisation, ce n'est pas la remise en cause du principe en soit mais plutot une invitation à travailler différemment, à taille humaine. Ainsi, la maitrise y est plus simple et plus fiable. Nombreux sont les métiers de bouche, de producteurs, de savoir-faire traditionnels culinaires qui se perdent, et c'est bien dommage ! L'objectif du Recto est de rendre profitable la restauration pour tous. Pour les producteurs qui travaillent dur à nous fournir des légumes qui ont poussés pendant leur saison, des viandes, volailles et poissons qui ont  été bien nourris et respectés. Pour la terre, qui s'en sort très bien depuis des millénaires pour nourrir ses habitants sans pesticides par exemple. Et aussi pour les gourmets qui cherchent à associer plaisir, surprise et bon produit au juste prix.

 

 

Oui aux produits locaux.

Le Recto se passionne pour la recherche de producteurs. Nombreuses sont les bonnes adresses autour de nous, le plus dur était de faire des choix. Vous retrouvez ainsi dans vos assiettes les produits de nos producteurs sublimés par le chef. Et cela vous donnera, nous l'espérons, des bonnes adresses pour vos emplettes.

 
Julien, j’ai un sirop de bourgeon d’épicéa à te faire gouter.
— Alain Folliet, cueilleur de Bonvillard
Nous nourrissons nos volailles avec le grain que nous faisons nous-même pousser.
— Les Volailles du Semnoz